mercredi, septembre 05, 2007

Un problème vite réglé

Pour les observateurs, vous aurez noté dans la petite vidéo du billet précédent que je roule dans une voiture décapotable. Et pas n’importe laquelle: une Nissan 350Z. Hurlements de joie, non je n’hallucine pas! Merci Hertz!

(excusez la photo pourrie faite avec mon GSM)



Lors d’un voyage précédent, j’avais déjà eu l’occasion de conduire la version coupé. Et déjà là, ça avait été galère pour faire rentrer ma valise dans le coffre. Sur le cabrio, c’est pire, puisqu’on peut y loger … deux boîtes de chaussures.

Ni une ni deux, me voilà avec ma valise sur le siège passager, étiquette au vent. Au moins, je n’avais pas l’impression de faire le voyage tout seul !



Le plus dur, avec 300 bourrins sous le capot, c’est de garder la valise à l’intérieur de l’habitacle.

2 commentaires:

liliane a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Coucou coco,
Comme d'hab, je constate que tu ne t'ennuies pas. Comme d'hab, ici c'est la douche nationale perpétuelle.
Gros bisou de maman et cie.